Aslim Taslam

 

- N°84 Mars 2010 -

Sommaire | Archives | Le mag

Promotions

Format texte pour l'impression   Envoyer cet article à un ami
 

Les médicaments, au nom de votre santé

 

Se soigner en bonne âme et conscience ? Aussi faut-il être au courant de ces entreprises pharmaceutiques qui vous soignent et reversent de l’argent dans l’armement...

 

Teva (basé à Israël) figure parmi le top 20 des laboratoires pharmaceutiques et se classe 1er parmi les laboratoires de génériques dans le monde. 80% du chiffre d’affaires de Teva est dégagé par les Etats-Unis et l’Europe.

En tant que consommateur, vous avez le droit de refuser des médicaments provenant de ce laboratoire et de son groupe. Aucun pharmacien ne pourra vous refuser le médicament de marque voulue.

Plusieurs raisons de refuser les génériques du laboratoire TEVA :

Les noms se ressemblent tellement et beaucoups d’erreurs ont été causées (corticoïdes à la place d’anti dépresseur), car le nom et la présentation se ressemblent.

Les usines qui fabriquent des médicaments génériques voient le nombre d’employés diminuer par des licenciements, notamment dans les petites villes. Alors pourquoi contribuer à des LEADER mondiaux ?

Le trou de la sécurité sociale ne se résoudra pas grâce aux laboratoires TEVA, le problème est ailleurs...

Nous savons que dans un médicament, 70% de son efficacité est dû à son effet placebo, il est difficile pour une personne qui a pris un médicament pendant 30 ans de lui changer le nom et la forme de son petit comprimé.

On vous explique que tel générique vous est plus approprié que le médicament de marque, vérifiez juste qu’il ne provient pas du laboratoire TEVA, et acceptez.

En vous souhaitant à tous une bonne santé, refusons de troquer notre santé contre une fabrication d’armes, soignons nous avec dignité et en toute âme et conscience...

Pour en savoir plus sur le groupe TEVA.

Voir l’article en entier.


 

Nora H.
Du même auteur...


 Autres articles dans la rubrique Promotions

Tous les articles


Sommaire | Archives | Le mag
TOUS DROITS RESERVES © 2001-2008 Aslim Taslam