Aslim Taslam

 

N°17 Mai 2002

Sommaire | Archives | Le mag

Format texte pour l'impression   Envoyer cet article à un ami
   

Karim a 8 ans...

 

 

Karim a 8 ans. Il devrait aller à l’école mais il ne peut pas car son école a été détruite et il n’en reste que des montagnes de gravats. Même s’il n’aimait pas trop y aller, il y apprenait à lire et à écrire, il apprenait la géographie et les calculs... Et puis, il y rencontrait plein de copains...

Karim a 8 ans. Il devrait passer une partie de sa journée à jouer avec ses amis mais il ne peut pas car, dehors, ce sont les chars israéliens qui occupent les terrains de jeux et les cris des enfants sont remplacés par le bruit assourdissant des bombardements.

Karim a 8 ans. Sa maman lui parle souvent de son frère parti au combat et qui n’est plus jamais revenu. Il y a bien longtemps qu’il n’a plus vu sa mère sourire, son visage semble à jamais rester figé par la tristesse.
Son papa a réussi à obtenir une carte rose et un permis qui lui permet de se rendre dans une grande ville où il pourra acheter des provisions.

Karim a 8 ans. Il a toujours connu la guerre, la privation et la peur.
Pas une journée ne passe sans qu’il n’entende des explosions et pas une nuit paisible sans que n’hurlent les sirènes, l’empêchant de dormir.
Les coupures d’électricité et d’eau quotidiennes, la peur au ventre lorsqu’on frappe à la porte, craignant d’être expulsé sans raison de chez soi, l’annonce régulière de la mort d’un proche, tombé sous les balles israéliennes... C’est le quotidien de Karim, qui a 8 ans et qui est palestinien.

Ce petit garçon n’arrive pas à s’imaginer qu’un jour, la paix s’installera dans son pays, et que toutes ces horreurs cesseront.

Petite sœur, petit frère, n’oublie pas dans tes prières ces enfants, qui, comme Karim, ont été privés de leur enfance, sont emprisonnés dans leur pays et subissent la guerre depuis si longtemps. Les soldats israéliens sont très méchants avec eux et les empêchent tout simplement de vivre... Alors, pour l’amour d’Allah, fais une place pour eux dans ton cœur et prie pour que ces enfants soient libres et heureux.


 

 

Yamina H.
Du même auteur...


 Autres articles de la rubrique Enfants

 


Sommaire | Archives | Le mag

TOUS DROITS RESERVES © 2001-2008 Aslim Taslam