Aslim Taslam

 

- N°20 Août 2002 -

Sommaire | Archives | Le mag

Economie

Format texte pour l'impression   Envoyer cet article à un ami
 

Le boycott des produits américains et israéliens

 

Récemment, il y a eu beaucoup de bruits et de discussions au sujet du boycott des produits américains et israéliens. Pourriez-vous me fournir une Fatwa complète et détaillée à ce sujet ?

 

Au nom d’Allah, le Très Miséricordieux, le Tout Miséricordieux.

Toutes les louanges et les éloges sont à Allah, et que la paix et les bénédictions soient sur Son Messager.

Cher frère, merci de la grande confiance que vous nous témoignez. Nous espérons par nos efforts répondre à vos attentes.

On a effectivement prouvé au delà du doute que le boycott des produits américains et israéliens est une arme efficace contre ceux qui ont usurpé la terre des opprimés et les a conduit de force hors de la terre de leurs ancêtres sans aucune raison.

Ci-dessous, nous essayerons de vous fournir une réponse complète concernant le boycott des produits israéliens et américains.

Voici la fatwa de Cheikh Al-Qaradawi à ce propos :

Quand on en vient aux rapports avec les Gens du Livre (c.-à-d. les juifs et les chrétiens), nous devons différencier entre deux points principaux :

Les musulmans ne sont pas autorisés à se livrer à aucune forme de rapport d’affaires avec les juifs qui, bec et ongles, mènent une guerre contre l’Islam et les musulmans. Qu’y a-t-il à attendre de la part de ceux qui ont occupé nos terres, violé la sainteté des sanctuaires, et continué en plein jour leur brutale profanation de tout ce qui est islamique ?!

A propos de cela, Allah Tout-Puissant dit :

« Allah vous défend seulement de prendre pour alliés ceux qui vous ont combattus pour la religion, chassés de vos demeures et ont aidé à votre expulsion. Et ceux qui les prennent pour alliés sont les injustes. »
Sourate 60, Al-Mumtahanah (L’éprouvée), verset 9

On rapporte que le prophète saws a dit : Combattez les mécréants de vos mains, de vos biens et aussi de vos langues (c.-à-d. en dénonçant leurs agressions contre les musulmans).

Le choix de la paix n’est plus faisable pour nous musulmans, concernant cette question, particulièrement avec autant d’obstacles gênant sa progression. Par conséquent, nous n’avons aucune arme plus efficace que le boycott des Etats Unis et des produits israéliens. C’est pourquoi il est obligatoire aux musulmans de boycotter les juifs économiquement, culturellement et politiquement.

En outre, le boycott devrait être étendu jusqu’à inclure les factions belliqueuses parmi les Gens du Livre telles que les Serbes, les Américains qui attaquent les musulmans, Hindous aussi bien que ceux qui font implacablement la guerre contre l’Islam ou même soutiennent ceux qui font la guerre contre des musulmans.

Venons en au second segment des Gens du Livre (i.e. les chrétiens) ; nous disons que s’ils ont tiré l’épée devant les musulmans, alors tous leurs produits doivent être boycottés.

Toutefois, s’ils sont en paix avec les musulmans, il n’y a aucun mal à importer et exporter avec eux, à la condition que les échanges soit limités au licite exclusivement. Allah Tout Puisssant dit :

« Allah ne vous défend pas d’être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. Car Allah aime les équitables »
Sourate 60, Al-Mumtahanah (L’éprouvée), verset 8

On rapporte que le prophète saws a commercé avec les Kouffar qui avaient signé des traités de paix avec lui.

Plus en avant dans l’amélioration de l’économie de la communauté musulmane, le savant Azharite et chef des institutions sunnites égyptiennes, Dr. Fu`ad Mukhaymar, qu’Allah déverse Sa miséricorde sur son âme, déclare ce qui suit :

"Aucun doute que les esprits brillants et innovants des musulmans ne cesseront jamais de palpiter et d’inventer tout chose nouvelle et salutaire."

La faiblesse qui a rampé profondément dans le corps de la communauté musulmane ne justifie pas notre retard. Au contraire, chaque musulman impliqué ne peut s’épargner aucune peine pour accomplir parfaitement sa tâche dans le but de pousser en avant le progrès économique.

Les musulmans devraient prêter attention aux plans soigneusement étudiés mis en application par les pays industriels qui déversent dans les pays musulmans les outils nécessaires pour fabriquer des voitures, par exemple, aussi bien que d’autres équipements dans diverses branches.

Avec cet arrangement astucieux, ils amassent l’argent des musulmans, qui est sans coup ferrir transféré dans leurs pays et fait prospérer leur économie aux dépens de l’économie des pays musulmans. Cette pratique aboutit finalement à des dilemmes économiques, sociaux et militaires majeures dont il devient difficile de sortir.

C’est pourquoi j’invite chaque musulman et musulmane à prêter attention à un arrangement si vicieux. Ils devraient encourager les industries nationales et pencher à consommer les produits nationaux. Avec ceci, tous nos problèmes économiques arriveront à leur fin, l’économie islamique prospérera de nouveau, et les niveaux de vie augmenteront dans les pays musulmans.

Nous ne pouvons pas ignorer le fait que notre guerre en cours n’est plus seulement limitée aux actions militaires mais elle inclut aussi bien des aspects économiques. L’économie est le sang de la vie moderne. Sans économie forte et puissante, les maladies sont épidémiques et la pauvreté se propage de plus en plus. Il nous incombe à tous de prendre conscience de ces schémas et de coopérer entre nous pour une amélioration de notre futur.

Par ailleurs, il est du devoir des gouvernements musulmans de susciter des offres d’emploi pour les personnes qui travaillent dans les usines dirigées par des non musulmans sur les territoires musulmans. Nous ne pouvons pas ignorer que ces travailleurs occasionnels seront moins payés, si cette dernière solution est appliquée, mais leur situation sera facile à accepter s’ils la considèrent comme une forme de Jihad pour leur religion et leurs patries.

Dr. As-Sayed Nuh, le proéminent savant Azharite, et professeur du Hadith à l’université du Kowéit, conclut :

"Nous devons faire la différence entre ce que nous appelons Daruriyyat ou les besoins nécessaires, et Tahsiniyyat ou biens de luxe."

Si les produits que les musulmans tendent à acheter sont de la deuxième catégorie (c.-à-d. ils sont Tahsiniyyat), alors il vaut mieux y renoncer indépendamment de leur origine (produits américains, européens ou même nationaux).

Toutefois, si quelques musulmans se trouvent faibles et ont de forts désirs d’acheter des produits de la catégorie Tahsiniyyat, alors ils doivent éviter ceux qui soutiennent les juifs et les sionistes qui occupent la Palestine, tuent les innocents, démolissent des maisons, pillent l’argent, violent l’honneur des personnes et profanent la sainteté des lieux sacrés dans l’intention d’arrêter le progrès de la communauté musulmane. Il est bien connu que l’Amérique joue le rôle plus grand en soutenant ces juifs et sionistes.

Dès lors, je peux conclure qu’il est interdit d’acheter les produits juifs et sionistes aussi bien que ceux produits par ceux qui les soutiennent directement.

On rapporte que le prophète saws a dit : Celui qui aide son ennemi à tuer son (camarade) frère musulman avec la moitié d’un mot (c.-à-d. avec la moindre forme d’appui), sera amené devant Allah le jour de la Résurrection avec cette expression écrite entre ses yeux : (Il) n’a aucune place dans l’(immense) miséricorde d’Allah.

En conclusion, nous ne devrions pas sous-estimer l’impact du boycott économique sur l’ennemi. Certains d’entre nous peuvent penser que les petites marchandises boycottées peuvent ne pas affecter la forte santé économique de l’ennemi.

Notre principe de base est de ne prêter aucune forme d’appui à ceux qui aident à tuer des musulmans. Il est important de mentioner ici que l’Egypte, par exemple, a joué un grand rôle en boycottant les produits de l’ennemi jusqu’à ce que les établissements boycottés soient forcés de fermer leurs succursales en Egypte et de quitter le pays sans retour.

Qu’Allah nous guide sur le droit chemin, et vous guide vers ce qui Le satisfait, Amen.

Et Allah Tout Puissant sait mieux.

Cette fatwa provient du site Islam Online.


 

Abd-ul-Jalîl B.
Du même auteur...


 Autres articles dans la rubrique Economie

Tous les articles


Sommaire | Archives | Le mag
TOUS DROITS RESERVES © 2001-2008 Aslim Taslam