Aslim Taslam

 

- N°1 Novembre 2000 -- N°76 Mai 2009 -

Sommaire | Archives | Le mag

Histoire

Format texte pour l'impression   Envoyer cet article à un ami
 

Ce que Jérusalem représente pour les Juifs et les Chrétiens.

 

Jérusalem est aussi sacrée pour les Juifs et les Chrétiens.
Cette ville est liée à des Prophètes respectés par tous, Musulmans, Chrétiens et Juifs : les Prophètes David, Salomon, Ibrahim, Jésus et Mohammed (paix sur eux).

 

Pourquoi Jérusalem est importante pour les Juifs :

Jérusalem joue un rôle central dans le Judaïsme. Elle est la capitale où le Roi David et Salomon (paix sur eux) ont régné. C’est aussi le lieu où un temple, selon les Juifs, a été construit par le Prophète Salomon (le temple de Salomon).
Le temple a été détruit par les Babyloniens qui ont pris le contrôle du territoire et en ont rejeté les Juifs environ six siècles avant la naissance du Prophète Jésus (d’après les sources Occidentales).
Plus tard, durant le même siècle, les Perses ont pris le contrôle du territoire et ont autorisé les Juifs à revenir. A ce point, les Juifs ont reconstruit le temple de Salomon, l’appelant "le Second Temple" (il est connu sous ce même nom aujourd’hui).

Ce qui est connu aujourd’hui comme "l’Ancienne Ville" de Jérusalem est dominé par la plate-forme élevée du "Herodian Temple Compound", qui est le site des Premier et Deuxième Temples des Hébreux et des Juifs. Il comprend également le Dôme du Rocher et la mosquée Al-Aqsa.
L’existence de ce temple est toutefois contestée. Il est au plus une rumeur archéologique, mais il n’y a pas de preuve de son existence dans l’histoire.
Il est aussi important de noter que la mosquée Al-Aqsa a été construite sur un terrain vierge en ce temps. Il n’y avait aucune structure existante quand elle a été batie, religieuse ou autre.

Durant les Croisades, de 90 ans jusqu’en 1187, les Croisés Chrétiens Européens ont contrôlé Jérusalem et ses villes alentours. A cette époque, la mort et la destruction était le devenir des Juifs et des Musulmans.
C’est le Leader Musulman Kurde Salahuddin Ayyubi qui a libéré Jérusalem et qui a restauré le respect pour les différentes religions, paix et tolérance à la ville.

Aujourd’hui, les Juifs réclament la Palestine occupée comme leur terre et Jérusalem comme son "éternelle et indivisible capitale". Ceci est basé sur leur présence à Jérusalem il y a plus de 2000 ans.
Cependant, les Nations Unies et la plupart des autres nations du monde, considèrent que Jérusalem est occupée par les Israéliens et ne reconnaissent pas la ville comme la capitale d’Israël.
L’argument comme quoi les Juifs ont tous les droits sur Jérusalem et la Palestine à cause de leur présence en ce lieu il y a des milliers d’années présente néanmoins un faille. Un tel argument, si appliqué pour toutes les Nations, voudrait dire que par exemple, le gouvernement des États-Unis doit rendre l’Amérique au Autochtones Américains qui étaient les premiers habitants du territoire. Et leur demande ne date pas de milliers d’années auparavant mais de trois cent ans.

Le mur de l’Ouest ou le mur des Lamentations

Jérusalem a été conquise par les Romains en 63 avant la naissance du Prophète Jésus selon les sources occidentales.
Hérode, un Romain, en est devenu le roi plus de 20 ans après et durant son règne, il a reconstruit le Temple. Le mur restant de la construction de Hérode pour le "Temple Mount" est aujourd’hui le mur de l’Ouest.
Il est un lieu de prière et de pèlerinage pour les Juifs et les seuls restes du Second Temple de Jérusalem, qui était le seul lieu sacré des anciens Juifs et détruit par les Romains durant l’année 70.

Aujourd’hui, le mur fait partie d’un plus grand mur qui entoure le Dôme du Rocher et la Mosquée Al-Aqsa. Les Juifs prient pour la reconstruction du Temple.
Le mur est aussi connu sous le nom du mur des Lamentations. Le terme a été inventé par des voyageurs Européens qui ont vus les vigiles affligés des Juifs devant la construction.
Quand on apprend des affrontements entre les Juifs et les Musulmans, le terme "Temple Mount" est souvent utilisé.

Ce que Jérusalem signifie pour les Chrétiens :

Pour les Chrétiens, la clé de leur foi est le Prophète Jésus (paix sur lui) et c’est pourquoi Jérusalem est si importante.
Jérusalem est la ville où il a été persécuté et selon leur croyance, a été crucifié par les Romains, soutenus en cela par les Juifs. C’est aussi la même ville où, soi-disant, il a été ressuscité.
C’est aussi un lieu de pèlerinage.

L’Église de la Sépulture Sacrée

Un site qui est de grande importance dans Jérusalem pour les Chrétiens est l’Église de la Sépulture Sacrée.
Elle est l’église construite sur le site, selon les Chrétiens, de la crucifixion et l’enterrement du Prophète Jésus. Selon la Bible, la tombe était près du lieu de crucifixion (Jean 19:41-42), donc l’église devrait renfermer la croix et la tombe.
Une église a été construite à cet endroit durant le 4ème siècle, et après des feux, des destructions et des reconstructions, l’église que l’on y trouve aujourd’hui a été construite en 1810.
Le site a été reconnu, depuis le 4ème siècle, comme l’endroit, selon les croyances Chrétiennes, où Jésus est mort, où il a été enterré, et où il a ressuscité, même ci ceci a été chaudement débattu.

Aujourd’hui, différents groupes Chrétiens, dont les Grecs, les Catholiques, Les Arméniens et les églises Coptes contrôlent différentes parties de l’église et conduisent régulièrement les offices.
Cette église se situe dans le quartier Nord Ouest de l’Ancienne Ville de Jérusalem.


 


 Autres articles dans la rubrique Histoire

Tous les articles


Sommaire | Archives | Le mag
TOUS DROITS RESERVES © 2001-2008 Aslim Taslam