Aslim Taslam

 

- N°1 Novembre 2000 -

Sommaire | Archives | Le mag

Famille

Format texte pour l'impression   Envoyer cet article à un ami
 

L’Ecole : Mode d’emploi

 

Septembre : Premier jour d’école pour de nombreux petits musulmans, premier d’un long parcours, 15 ans en moyenne de construction et formation de l’intellect, d’apprentissage laborieux et rigoureux, qui devront leur permettre d’affronter et vivre leur vie d’adulte, en harmonie avec l’éducation islamique que leur auront léguée leurs parents dans une société cosmopolite, plurielle où l’Islam et ses valeurs ne sont pas prédominantes.

 

D’où les inquiétudes légitimes des parents qui s’interrogent sur les moyens qu’ils ont à disposition pour mener à bien cette responsabilité que d’orienter et élever leur enfant dans la foi, en symbiose avec l’enseignement fourni par l’école.

Car il s’agit bien ici de complémentarité, l’école est chargée d’instruire tandis que la famille se doit d’éduquer et participer activement à la vie scolaire de son enfant :

"Rien de ce que le père laisse à son enfant ne vaut une bonne éducation." (Sounane Tirmidhi)

"La recherche de la science est une obligation pour tout musulman." (Sounane ibn Maja)

Notre rapport à l’école est essentiel à la réussite de nos enfants, il conditionne leur bien-être, leurs capacités à évoluer en affirmant leur personnalité et identité religieuse.

Quelques gestes, habitudes, attitudes simples peuvent le faciliter et éviter de mettre nos enfants en difficultés face à leur enseignant(e) et leur apporter soutien et attention nécessaires à leur bonne évolution :

Veiller à ce qu’ils aient une bonne hygiène de vie :

Respecter leur sommeil en les couchant suffisamment tôt pour qu’ils récupèrent.

Leur assurer un bon petit déjeuner chaque matin, un environnement sain et propice à leur développement.

Parler avec eux de ce qu’ils font en classe, savoir décrypter leurs angoisses, leurs difficultés, les encourager et les féliciter quand ils réussissent, admettre qu’ils puissent ne pas toujours tout savoir faire du premier coup.

Ne pas négliger leurs devoirs, mais s’organiser de façon à ce qu’ils aient le temps de jouer pour décompresser d’une journée chargée.

Ne jamais présenter l’école comme une punition même pour plaisanter, mais au contraire comme un cadeau de Dieu et leur en montrer l’importance :

« Lis au Nom de Ton Seigneur qui a crée,
qui a crée l’homme d’une adhérence.
Lis ! Ton Seigneur est Le Très Noble,
qui a enseigné par la plume (le Qalam),
a enseigné à l’homme ce qu’il ne savait pas.
 »
Sourate 96, Al ’Alaq (L’adhérence), versets 1-5

Vérifier leur matériel, chaque soir, faire leur cartable en leur présence et responsabiliser les quant à la bonne tenue et au bon soin de leurs fournitures.

Leur apprendre à respecter leur professeur et favoriser leurs échanges en impliquant vos enfants dans les rencontres parents/enseignants.

Ouvrir le dialogue

Être polis, savoir sourire, s’intéresser à ce que font les enfants, s’ils participent, s’informer de l’état de leur scolarité et de leur comportement à l’école.

Etre ponctuels, et prévenir en cas de retard.

« Dieu ne vous défend pas d’être bons et justes envers ceux qui ne vous ont jamais combattu pour votre religion et qui ne vous ont jamais chassés de vos maisons. En vérité, Dieu aime ceux qui sont justes. »
Sourate 60, Al Moumtanhanah (L’éprouvée), verset 8

User de diplomatie quant il s’agit d’expliquer vos éventuels mécontentements, expliciter les interdits auquel vos enfants ont à se plier (nourriture, fêtes...) Rester ferme mais courtois.

Ne pas attendre une relance pour rendre cahiers signés, attestation d’assurances, mots d’excuses, vous montrerez ainsi à vos enfants que vous avez des responsabilités et que vous y faites face convenablement.

Ne pas hésiter à prendre rendez-vous avec l’enseignant(e), où le contacter par le biais du cahier de liaison, en cas de difficultés où d’événements familiaux qui le nécessitent.

Faire de l’école une seconde résidence

Assister à toutes les réunions, en particulier la première pédagogique : vous comprendrez alors comment travaille celui ou celle qui s’occupe de vos enfants, quelles sont ses attentes, ses méthodes. Poser des questions, toutes les questions qui vous passent par la tête.
Ceci vous évitera bien des malentendus et vous aidera à les soutenir à la maison.

S’investir dans l’école : participer aux sorties organisées en accompagnant les élèves à la bibliothèque, aux sorties sportives.

Rapporter de temps en temps, feuilles blanches, paquet de gâteaux...

Proposer vos services pour le bricolage, la couture, le spectacle de fin d’année, les photocopies.

Rendez-vous utile ! Vous serez l’exemple parfait pour vos enfants mais aussi pour tous, d’une "intégration" réussie !

S’organiser avec les autres parents musulmans ou partageant les même principes éducatifs, les mêmes revendications en association indépendante de parents d’élèves et agir à votre niveau sur le fonctionnement de votre école : lors des conseils de classe, de problèmes avec un enseignant, de non-respect des interdits alimentaires, pour voter contre l’installation d’un distributeur de préservatifs par exemple...

Et/ou rejoindre une liste existante (fcpe/peep/api) et défendre les valeurs et morales qui sont les vôtres, pour une école plus humaine.

« Que soit issue de vous une communauté qui appelle au bien, ordonne le convenable, et réprouvent le blâmable. Car ce seront eux qui réussiront. »
Sourate 3, Al ’Imran, verset 104

Conclusion

Trop peu de parents s’impliquent encore aujourd’hui, et restent passifs devant des situations, qui faute de mobilisation, de représentants, de poids ne trouvent que de bien mauvaises solutions. Il s’agit pourtant de l’avenir de nos enfants : accepter le jeu du partenariat en ne dénaturant pas le Message divin auquel nous nous soumettons, s’inscrire dans une stratégie de promotion, de reconnaissance de ce que nous sommes : musulmans, en occident, en l’an 2000, et de ce que seront nos enfants, épanouis et fiers de l’être, inchallah à l’heure des Comptes.


 

Sorayia M.
Du même auteur...


 Autres articles dans la rubrique Famille

Tous les articles


Sommaire | Archives | Le mag
TOUS DROITS RESERVES © 2001-2008 Aslim Taslam