Aslim Taslam

 

- N°26 Février 2003 -

Sommaire | Archives | Le mag

Métier

Format texte pour l'impression   Envoyer cet article à un ami
 

Educateur spécialisé

 

Il s’agit d’une activité professionnelle ayant pour but l’encadrement et le suivi éducatifs des jeunes et de leur famille qui sont en difficulté sociale. L’éducateur occupe une place prépondérante dans le système social puisqu’il est le lien direct entre le jeune (souvent désorienté) et la société qui l’entoure. L’éducateur doit être le symbole de l’autorité de l’adulte et ainsi être un modèle pour l’enfant.

 

Les études

La formation d’éducateur spécialisé dure trois ans après avoir passé un concours d’entrée (écrit et oral). Cette formation est sanctionnée par un diplôme d’Etat.

Les différentes carrières possibles dans le domaine éducatif

Mis à part le métier d’éducateur classique (pratique du métier dans les différentes structures étatiques ou privées (foyer, CAT [1], etc.), il existe d’autres secteurs tels qu’éducateur justice, éducateur petite enfance, etc.

Les qualités à posséder

Avant toute chose, il est important de souligner la dimension humaine de ce métier. En effet, l’éducateur se projette comme un exemple pour le jeune. Il se doit donc d’avoir des qualités humaines et surtout morales. Outres ces qualités, il est très important d’être mentalement fort et d’avoir une certaine autorité. Il faut aussi ajouter à cela une disponibilité sans faille et de tous les instants.

Dimension islamique du métier

Le métier d’éducateur spécialisé est par principe en accord avec les préceptes de l’islam (aider autrui dans la difficulté). De plus, il permet de véhiculer auprès des jeunes un mode de vie, une pensée qu’ils ne connaissaient pas auparavant (dawah). Ce métier nous permet également d’être au plus près de la réalité sociale. L’éducateur musulman est alors plus alerte et plus enclin à définir les maux de la société qui l’entoure.

Quelques remarques pour les sœurs

Ce métier est enrichissant mais aussi très pénible psychologiquement. L’éducateur ou l’éducatrice est souvent confronté à la violence, verbale ou physique. Devant ce problème, les femmes ont tendance à être désarmées, plus que les hommes (constat fait sur le terrain).

Abdelkarim T.



[1] CAT : Centre d’Accompagnement pour le Travail

 


 Autres articles dans la rubrique Métier

Tous les articles


Sommaire | Archives | Le mag
TOUS DROITS RESERVES © 2001-2008 Aslim Taslam