Aslim Taslam

 

- N°40 Avril 2004 -

Sommaire | Archives | Le mag

Jeune et Musulman

Format texte pour l'impression   Envoyer cet article à un ami
 

L’art et la manière de parler. . .

 

 

Avant tout, trois mots sont importants à définir, ceci mettra en évidence quelques nuances :

Langage : Aptitude innée à communiquer propre à l’être humain.
Langue : Produit acquis : instrument de communication ; code constitué en un système de règles communes à une même communauté.
Parole : Utilisation individuelle du code linguistique par un sujet parlant.

Aussi importante soit-elle, la parole peut être blessante, rassurante, apaisante, effrayante... Elle peut être la source de conflit, ou au contraire, de complicité.

Le tout est de savoir l’utiliser, l’adapter. En effet, on ne parlera pas à son ami(e) comme on parlera à son employeur ou à ses parents. Il est toutefois recommandé de s’exprimer convenablement dans tous les cas, de tenir un discours de qualité et de ne pas s’exprimer pour ne rien dire ou pour dire du mal.

Hudhayfa (qu’Allah soit satisfait de lui) a dit : « J’ai entendu le Prophète saws dire : "Jamais une mauvaise langue n’accédera au Paradis." »
(Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement] : 151)

Ainsi, il est un devoir que de s‘exprimer convenablement :

« Et lorsque les proches parents, les orphelins, les nécessiteux assistent au partage, offrez-leur quelque chose de l’héritage, et parlez-leur convenablement. »
Sourate 4, An-Nisâ’ (Les femmes), verset 8

D’utiliser des bonnes paroles :

« Et [rappelle-toi], lorsque Nous avons pris l’engagement des enfants d’Israël de n’adorer qu’Allah, de faire le bien envers les pères, les mères, les proches parents, les orphelins et les nécessiteux, d’avoir de bonnes paroles avec les gens ; d’accomplir régulièrement la Salat et d’acquitter le Zakat ! - Mais à l’exception d’un petit nombre de vous, vous manquiez à vos engagements en vous détournant de Nos commandements. »
Sourate 2, Al-Baqarah (La vache), verset 83

D’user des meilleures paroles :

« Et dis à Mes serviteurs d’exprimer les meilleures paroles, car le Diable sème la discorde parmi eux. Le Diable est certes, pour l’homme, un ennemi déclaré. »
Sourate 17, Al-’Isra (Le voyage nocturne), verset 53

De parler avec équité :

« Et ne vous approchez des biens de l’orphelin que de la plus belle manière, jusqu’à ce qu’il ait atteint sa majorité. Et donnez la juste mesure et le bon poids, en toute justice. Nous n’imposons à une âme que selon sa capacité. Et quand vous parlez, soyez équitables même s’il s’agit d’un proche parent. Et remplissez votre engagement envers Allah. Voilà ce qu’Il vous enjoint. Peut-être vous rappellerez-vous. »
Sourate 6, Al-’An`âm (Les bestiaux), verset 152

Il est aussi un devoir de posséder un contenu positif dans ses propos concernant un autre musulman :

D’après `Abd-Allah ibn Mas`ûd (qu’Allah soit satisfait de lui), le Messager d’Allah saws a dit : "Le fait d’injurier un musulman tient de la perversité ; celui de le combattre tient de l’incrédulité."
(Numéro du Hadith dans le Sahîh de Muslim [Arabe uniquement] : 97)

Parler est un tout. Il ne se limite pas seulement à la parole. Nos gestes, nos mains, nos mimiques, notre intonation parlent ! Ils donnent une tournure à ce qui est dit. D’ailleurs, certaines parties de notre corps témoigneront contre nous le jour du jugement dernier insha Allah :

« Ils diront à leurs peaux : "Pourquoi avez-vous témoigné contre nous ?" Elles diront : "C’est Allah qui nous a fait parler, Lui qui fait parler toute chose. C’est Lui qui vous a créés une première fois et c’est vers Lui que vous serez retournés". »
Sourate 41, Foussilat (Les versets détaillés), verset 21

Enfin, si vous voulez être écouté, écoutez d’abord puis utilisez une recette de communication qui vous offrira une éloquence de qualité, Insha Allah.

Permettez moi de vous en présenter une, même si je pense que chacun d’entre nous peut s’en concocter une avec un peu d‘imagination et en suivant les quelques sources citées plus haut !

Recette de la bonne éloquence :

Ingrédients :

* un texte cohérent et compréhensible
* une intonation claire et douce
* un langage adapté
* une pincée de clarté
* un soupçon de sûreté dans ses propos

Dans un saladier, mettre le langage adapté à la situation dans laquelle on se trouve. Ajoutez-y la pincée de clarté et le soupçon de sûreté.
Dans un autre saladier, faite revenir les ingrédients dits « visuels ». Le comportement, la façon de s’asseoir, de se tenir ou de porter un accessoire (casquette, chapeau, shwing gum ou autre).

Mélangez le tout, vous obtenez ainsi un discours homogène, concret, crédible et agréable à entendre.

A déguster sans modération !

Et Allah seul sait.


 

Nora H.
Du même auteur...


 Autres articles dans la rubrique Jeune et Musulman

Tous les articles


Sommaire | Archives | Le mag
TOUS DROITS RESERVES © 2001-2008 Aslim Taslam