Aslim Taslam

 

- N°48 Novembre 2006 -

Sommaire | Archives | Le mag

Histoire

Format texte pour l'impression   Envoyer cet article à un ami
 

Fa aslim taslam !
Une lettre du Prophète

 

 

« Au nom d’Allah, Le Clément, Le Miséricordieux. Lettre de Mohammad, Messager d’Allah, à Al Mouqawqis le roi des coptes. Que la paix soit sur ceux qui observent la droiture. Cela dit. Je t’appelle à l’islam. Accepte de te soumettre, tu seras en paix. Embrasse l’islam et Allah te récompensera deux fois. Si tu refuses (tournes le dos), tu porteras le péché des coptes. Ô gens du Livre, convenons les uns les autres de ce point commun entre nous, à savoir de n’adorer qu’Allah Seul, sans Lui adjoindre d’associé, de ne pas nous prendre les uns les autres pour des divinités en dehors d’Allah. S’ils se détournent, dites leur : « Soyez témoins que nous sommes soumis à Allah »

(JPEG)

Vous remarquerez que l’écriture à l’époque ne comportait absolument aucun signe, pas de points donc pour différencier certaines lettres arabes, pas de voyelles courtes non plus et encore moins de traces de signes de ponctuation.
Et à cette époque, on pouvait même couper les mots en deux en bout de page comme en langue française !

Tout en bas, le Prophète saws cachetait ses lettres par Mohammed Rasoul-Allah.


 

Sajida M.
Du même auteur...


 Autres articles dans la rubrique Histoire

Tous les articles


Sommaire | Archives | Le mag
TOUS DROITS RESERVES © 2001-2008 Aslim Taslam