Aslim Taslam

 

- N°59 Novembre 2007 -

Sommaire | Archives | Le mag

Nature

Format texte pour l'impression   Envoyer cet article à un ami
 

L’alimentation

 

Le mois de Ramadan vient de s’achever, période durant laquelle des millions de musulmans ont jeûné, s’abstenant de nourriture du lever du soleil jusqu’au coucher.
Ce mois si spécial amène beaucoup de remises en question sur différents points ainsi qu’un changement sur nos habitudes alimentaires. Or, une fois le mois de Ramadan terminé, tirons-nous les bonnes conclusions ? Les vertus de ce mois sur le plan spirituel sont évidentes et très perceptibles, mais qu’en est-il sur le plan alimentaire ? Le 1er Chawwal, premier jour du mois suivant signifierait-t-il qu’il serait temps de reprendre nos bonnes vieilles habitudes ? Posons-nous les bonnes questions et réfléchissons sur le sujet.

 

A l’heure où notre planète souffre du comportement de l’homme qui la malmène, voici quelques bonnes résolutions à prendre :

-  Consommez moins de viande !

D’après mon expérience, dans bon nombre de familles musulmanes, la viande doit être présente à chaque plat, quitte à en manger tous les jours ! Or, sachez que la surconsommation de viande, donc de protéines animales est nocive pour la santé et provoque des maladies graves.
Il en est de même pour le poisson, et, en consommer trop met en danger les espèces comme le thon ou le cabillaud, menacés de disparaitre à cause de la pêche abusive.
Surtout, n’hésitez pas à varier vos repas et à remplacer les protéines animales par des protéines végétales (riz, haricots, pois...)

Le Prophète Mohammed saws se contentait de ce qui lui était nécessaire en matière de nourriture et ne cherchait pas à grossir. C’est ainsi qu’Ibn Omar (qu’Allah soit satisfait de lui) nous a rapporté que le Prophète saws a dit :

« Le croyant mange de façon à ne remplir qu’un seul (ma’y) et le non croyant mange de façon à en remplir sept. » (rapporté par Boukhari, 5081 et Mouslim, 2060)

-  Luttez contre l’obésité !

On observe de nos jours une augmentation inquiétante du nombre d’obèses, notamment chez les jeunes enfants. Même si certaines formes d’obésité relèvent de l’hérédité et d’autres pathologies, la plupart sont essentiellement provoquées par une mauvaise alimentation, trop riche en sel, sucres et aliments gras. Or, notre corps est un dépôt qu’Allah nous a confié ; nous devons bien "l’entretenir" en nous gardant des excès alimentaires et en pratiquant une activité physique quotidienne. Rappelons qu’en mangeant de manière équilibré (fruits et légumes de saison), nous prenons soin de ce dépôt qui nous permet d’adorer Allah.

Notre meilleur exemple est celui du prophète Mohammed saws qui nous a appris comment nous prémunir contre les maladies provenant de l’alimentation. A ce propos, il dit :

« Le fils d’Adam ne remplit pas un récipient pire que son ventre. Que le fils d’Adam se contente du strict nécessaire ! S’il ne peut pas ne pas le dépasser, qu’il réserve le tiers de son ventre au manger, un autre tiers au boire et un troisième à la respiration. » (Rapporté par Tirmidhi, 1381 et Ibn Madja, 3349 et vérifié par al-Albani dans As-Silsik as-Sahiha, 2265)

-  Consommez des produits locaux et de saison !

En effet, ils nécessitent moins de transport, donc moins de dépenses en carburant. A titre d’exmple, un fruit importé hors saison par avion consomme pour son transport 10 à 20 fois plus de pétrole que le même fruit produit localement et acheté en saison... Bonjour l’effet de serre !!
L’hiver approche et on trouve encore sur les étals du maraîcher des barquettes de fraises et des melons (constaté ce matin !) Avons nous besoin de nous désaltérer par une bonne tranche de pastèque par -2°C à l’extérieur ?

Allah, par Son infinie Miséricorde, a mis un grand bienfait dans chaque légume et fruit à une période bien déterminée. Prenons simplement comme exemple le poireau, légume d’hiver par excellence ; saviez-vous qu’au début du XXème siècle, des mucilages contenus dans le suc du poireau étaient extraits pour soigner pharyngites, laryngites, trachéites et bronchites ? En effet, ils agissaient comme des expectorants. SoubhanAllah, n’est-ce pas des maladies d’hiver soignées par un aliment d’hiver ?

(JPEG)

-  Cuisinez vous-même !

Ne succombez pas à la tentation d’acheter des plats cuisinés surgelés, même si l’éventail des produits hallals ne cessent de s’agrandir ! Ou alors faites-en une exception, achetez-les seulement pour vous dépanner, ou lorsque vous êtes débordé(e)s. Aussi, avouons-le, la lasagne sortie de son emballage hermétique est nettement moins bonne que celle préparée à la maison, non ?
Avez vous déja décortiqué la liste des ingrédients ? Du sucre dans les plats de viande, des substances chimiques douteuses, des conservateurs... Essayez de vous en passer en privilégiant le "home-made", autrement dit, fabrication maison.

A l’heure où il est question de réduire nos déchets, les industriels s’obstinent à nous proposer des produits à emballages individuels, et en font même une innovation... un comble ! Même si la petite gourde jetable contenant de la compote est la préférée des enfants, achetez plutôt celle en pot de 1kg ou alors préparez vos compotes vous-même, elles n’en seront que meilleures et allégées en sucre !

-  Achetez bio !

Non, ce n’est pas une mode, mais une réelle prise de conscience !! Trop de pesticides et produits chimiques sont présents dans notre alimentation, ce qui pourrait expliquer le nombre de cancer grandissant (qu’Allah nous en préserve !). Je vous invite simplement à acheter de temps en temps des carottes bio, puis des oeufs bio, du riz bio... la différence de prix n’est pas énorme mais la qualité l’est.
Sachez qu’il existe également des producteurs bio regroupés en AMAP (Association Pour le Maintien d’une Agriculture Paysane)qui peuvent vous livrer des paniers de légumes ; voir le site :http://alliancepec.free.fr/Webamap/index1.php.

Mes chères soeurs, mes chers frères ! Je concluerai en vous incitant à prendre conscience de la gravité de la situation concernant notre planète qu’Allah nous a confiée et que malgré tout, nous malmenons. Il en est de même pour notre corps, nous sommes responsables de ce que nous ingérons et nous aurons à rendre des compte.

Sur ce, prenez soin de vous !

(JPEG)


 

Yamina H.
Du même auteur...


 Autres articles dans la rubrique Nature

Tous les articles


Sommaire | Archives | Le mag
TOUS DROITS RESERVES © 2001-2008 Aslim Taslam