Aslim Taslam

 

- N°69 Octobre 2008 -

Sommaire | Archives | Le mag

Perspectives

Format texte pour l'impression   Envoyer cet article à un ami
 

Au revoir cher Ramadan

 

 

Nous t’avons attendu avec impatience, nous t’avons accueilli avec joie et tu nous as offert des jours et des veillées merveilleuses.

Je sais que les jours sont comptés, que tu ne reste qu’un temps bien déterminé : 29 ou 30 jours alors je me dépêche de faire du bien, plus que d’habitude. Je m’attache à la lecture du Coran, j’essaie de méditer et je redécouvre les Paroles Saintes d’Allah : qu’elles sont merveilleuses, quelle beauté et quelle délectation !

(JPEG)

Je ne connais aucune ambiance chaleureuse, aucune douceur de ces journées à part lorsque tu viens nous rendre visite.

C’est lorsque tu viens à nous que je rencontre mes frères et soeurs en islam. C’est malheureux mais je ne vois certaines de mes amies que lorsque tu t’invites avec nous.

Je ne partage le repas avec aucune famille que lorsque tu déposes tes valises chez nous ; j’apprécie tellement ces moments-là !

Mon entourage non-musulman me plaint de ne pas pouvoir manger de la journée : c’est moi qui les plains de ne pas te connaitre, de ne pas te savourer. Je n’ai jamais été aussi heureuse que lorsque tu viens et ils n’arrivent pas à le comprendre.

Ton séjour arrive à sa fin, je suis tellement triste.

(GIF)

C’est passé tellement vite, j’espère qu’Allah me permettra de te revoir l’année prochaine, en pleine forme et en pleine dévotion.

Qu’Allah accepte notre jeûne, nos prières et nos bonnes oeuvres. Amine


 

Yamina H.
Du même auteur...


 Autres articles dans la rubrique Perspectives

Tous les articles


Sommaire | Archives | Le mag
TOUS DROITS RESERVES © 2001-2008 Aslim Taslam