Aslim Taslam

 

N°70 Novembre 2008

Sommaire | Archives | Le mag

Format texte pour l'impression   Envoyer cet article à un ami
   

Conseils pour apprendre le Saint Coran (3ème partie)

 

Petite soeur, petit frère, voici la troisième partie du cours dispensé par Sheikh AbdAllah Basfar, pour nous aider à mémoriser le Saint Coran.

 

11) Répéter plusieurs fois

Après avoir appris une page, je la répète entre 50 et 100 fois pour plus de facilités lors des révisions.
Ibn AI Djawziya -rahimahullah- conseillait de répéter la page 50 fois minimum.
Sachez qu’en Ouzbékistan, ils répètent 300 fois la page.

Chacun apprend à sa vitesse, l’un répète quinze fois la page pour l’apprendre, l’autre doit répéter vingt fois... l’essentiel étant que tout le monde arrive à apprendre sa page.

(JPEG)

12) Souligner au crayon les mots que j’oublie

Par exemple j’apprends la deuxième page de sourate Al Baqarah "Ina ladhina kafarou sawa-oun ’alayhim..." et le mot "sawa-oun" m’échappe à chaque fois, je le souligne et lorsque je repasse devant ce mot je le répète plusieurs fois.

13) Apprendre sur le même Coran

Mes yeux photographient la page dans mon cerveau ; tel verset est en haut, tel autre en bas, etc.

L’idéal serait d’apprendre sur le même Coran et préférer celui qu’on appelle « Moushaf Al Houfâz » -le livre de ceux qui mémorisent le Coran- car chaque page commence par un verset et termine par un verset, ceux-ci ne sont pas coupés d’une page à une autre.

14) Elever et embellir la voix

Lorsque j’apprends, je dois m’efforcer à élever la voix pour que mes oreilles entendent et facilitent ainsi la mémorisation.

Le Prophète saws a dit : "Ne fait pas partie de nous celui qui n’embellit pas sa voix lorsqu’il lit le Coran."

Il est aussi conseillé de prendre une mélodie car lorsque l’on révise, les mots reviennent avec la mélodie.

15) Comprendre le sens de ce que j’apprends

Si je ne suis pas arabophone je lis la traduction du passage à apprendre et j’essaie de comprendre en arabe.

C’est aussi bien de lire l’exégèse - tafsir- du Coran car ça aide énormément la mémoire.

Je dois aussi faire très attention aux moutashabihat -similitudes-. Le tiers du Coran se ressemble.
Il est demandé aux professeurs d’indiquer aux élèves que tel verset existe aussi dans telle sourate pour que ceux-ci insistent bien sur le wasl des ayat -la continuité des versets- pour ne pas passer d’une sourate à une autre sans s’en rendre compte.

 

Lire la suite : 4ème partie


 

 

Yamina H.
Du même auteur...


 Autres articles de la rubrique Enfants

 


Sommaire | Archives | Le mag

TOUS DROITS RESERVES © 2001-2008 Aslim Taslam