Aslim Taslam

 

- N°72 Janvier 2009 -

Sommaire | Archives | Le mag

Initiatives

Format texte pour l'impression   Envoyer cet article à un ami
 

Amman : Un débordement sous l’averse

 

 

La nuit de mardi 30 à mercredi 31 décembre a montré que la générosité et l’espoir sont bel et bien vivants en Jordanie.

En effet, suite à l’appel aux dons en vêtements, nourriture et couvertures sur Facebook et divers blogs, nombreux ont été les gens à répondre présent. Le rendez-vous était fixé le mardi 30 décembre entre 18h30 et 20h30 en face du supermarché Cozmo, à Amman.

Le temps froid et pluvieux n’a pu arrêter le flot de personnes venues apporter leur contribution, occasionnant des embouteillages dans le voisinage. Les voitures s’arrêtaient au milieu de la rue pour demander : "Est-ce pour Gaza ?" "Oui, c’est bien pour Gaza." Les gens garent alors leur voiture et déchargent ce qu’ils ont apporté.

Des dizaines, voire centaines, de Jordaniens, Palestiniens, Européens et Américains, musulmans ou chrétiens ont offert leur soutien aux civils palestiniens assiégés et sous le feu des avions Israëliens. Enfants, jeunes, vieux, hommes et femmes et même la police, venue voir ce qui se passait, organisaient l’énorme quantité des donations reçues et les chargeaient camion après camion ; le tout de façon très organisée. Chacun agissait tout simplement en tant qu’être se souciant de leurs frères et soeurs vivant sans électricité, nourriture, médicament, toit et chauffage dans cet hiver froid.

(JPEG) La collecte prévue pour une durée de deux heures se prolongea ainsi jusqu’à plus de 22h30 ! Au total, entre 25 et 30 tonnes de nourriture et de vêtements ont été collectés. Un heureux débordement.

Une entreprise de livraison a mis à disposition des scooters pour prendre à domicile les dons des personnes ne pouvant pas se rendre au lieu de collecte. Le support logistique d’Aramex, du directeur aux chauffeurs de camion qui ont refusé de rentrer chez eux tant que tout ne serait pas chargé, a été une aide extrêmement précieuse.

Très présentes au quotidien, les différences se sont effacées ce soir-là en Jordanie. Nous avons su nous mobiliser et nous unir pour une cause juste, que nous soyons jeunes ou vieux, Musulmans ou Chrétiens, autochtone ou étranger.


 

Leila R.
Du même auteur...


 Autres articles dans la rubrique Initiatives

Tous les articles


Sommaire | Archives | Le mag
TOUS DROITS RESERVES © 2001-2008 Aslim Taslam