Aslim Taslam

 

- N°78 Juillet-Août 2009 -

Sommaire | Archives | Le mag

On a lu

Format texte pour l'impression   Envoyer cet article à un ami
 

GAZA l’insoumise

 

Une actualité en chassant une autre, nous ne devons pas oublier nos frères et soeurs palestiniens qui luttent au quotidien pour leur survie.
Gaza a été l’objet de toutes les attentions pour le massacre dont elle a été la cible en décembre et janvier dernier, laissant une ville dévastée, des milliers de morts, d’orphelins, d’handicapés et de traumatisés à vie.
Ce mois-ci, nous vous proposons de vous faire découvrir un recueil de poèmes présenté dans un tout petit livret, mais ô combien chargé en sens et en émotions.

 

Nous avons eu le privilège de rencontrer Karima Alaoui, auteur de cet ouvrage publié aux éditions Gédis, qui a bien voulu répondre à nos questions.

- Comment vous est venu ce désir d’écrire ces poèmes ?

K.A : - Les évènements de Gaza étaient tellement forts que ma main s’est mise à écrire ce que mon coeur ressentait vis-à-vis de ce peuple sans arme. Impuissante d’en prendre une, j’ai pris mon stylo pour leur témoigner ma solidarité. Ecrire pour moi était une manière de lutter à leurs côtés.

- L’avez-vous écris d’un trait, ou en fonction de l’actualité du moment ?

K.A : - Pour chaque jour de combat un poème écrit, parfois deux voire trois. Les évènements se succédaient et je ne voulais rien rater, car mon intention était et l’est encore de garder à jamais en mémoire les terribles moments qu’ont vécu les gazaouis pendant trois semaines de lutte acharnée.

- Le fait de proposer le livret à un prix aussi bas (2€) encourage beaucoup de peronnes à l’acheter : y a-t-il eu des retombées positives ?

K.A : - Le prix est symbolique et encourageant. Beaucoup de personnes ont acheté le recueil pour eux et ont offert des exemplaires à leurs amis ou famille. J’en ai dédicassés pas mal au Salon du Bourget cette année afin de promouvoir sa vente. Tous les bénéfices reviennent à la cause palestienne évidemment, c’était mon but.

- Merci d’avoir répondu à ces questions ; voulez-vous rajouter quelque chose ?

K.A : - Si je dois rajouter quelque chose je dirai que ce recueil promet un autre inchaAllah, sûrement sur Gaza en témoignage de mon admiration et de ma solidarité.

(JPEG)

Pardon Gaza

Je continue à dormir pendant que tu continues à souffrir
Je n’arrête pas de manger alors que les bombes sont lancées
Sur tes enfants, tes femmes, tes écoles et tes mosquées
Pardon Gaza pour mon aide qui tarde à venir.
 
Le monde entier est témoin de ta tragédie
Les peuples par milliers dans les rues sont sortis
Pour manifester leur chagrin et leur sympathie
Pardon Gaza pour ces gestes infiniment petits.
 
Les dirigeants feignent de partager ta peine
De réunion en déclaration ils nous tiennent en haleine
Une décision dictée par un ennemi rempli de haine
Pardon Gaza pour ce complot et la vie que tu mènes.
 
Tes enfants nous pardonneront-ils un jour
De les avoir abandonnés aux vautours
Qui déchiquettent leurs innocents corps de velours
Pardon Gaza de t’avoir jetée dans ce four.
 

Karima Alaoui

Pour en savoir plus

Lire

GAZA l’insoumise,
Karima Alaoui,
Editions Gedis, 2009
Prix : 2 euros
 

Vous pouvez vous procurer cet ouvrage sur le site de Gédis.  

 

 

 

 


 

Yamina H.
Du même auteur...


 Autres articles dans la rubrique On a lu

Tous les articles


Sommaire | Archives | Le mag
TOUS DROITS RESERVES © 2001-2008 Aslim Taslam