Aslim Taslam

Coran & Sounnah

  N°86 Juillet 2010

 

Les hadiths fabriqués

Jusqu’en Chine

 

Ce mois-ci, nous traiterons d’un hadith très répandu :
Al Hasan Ibn Atiyah a rapporté d’Abu Atikah d’Anas que le Prophète saws a dit : « Cherchez le savoir même jusqu’en Chine, car la recherche du savoir est une obligation pour tout musulman ».

 

Ce hadith a été collecté par le savant du hadith Ibn Adee et Abu Nu’aym dans Akhbaar Asbahaan. Voyons ce que disent les savants à son propos.

-  Al Bayhaqi a dit : Ce texte est célèbre, mais c’est un hadith faible, il a été rapporté selon des chaînes qui sont toutes entièrement faibles... » (Shu’ab al-Iman)

-  Ibn al Qaysarani a dit : « Il contient Abu Atikah Tarif ibn Salman, il est rejeté dans les hadiths au plus haut niveau (Munkar al hadith jiddan)... » (Tadhkirat al Huffadh).

-  Ibn Al Jawzi mentionne ce hadith et cite à son propos les paroles d’Ibn Hibbaan : « invalide/rejeté, il n’a aucune base » (Al Mawdou’aat 1/215).

-  De même Adh-Dhahabi reprend les mêmes paroles d’Ibn Hibbaan dans Tartib al-Mawdou’aat (p52 n°111).

-  Idem pour as-Sakhaawi dans Maqaasid al Hasanah (p86 n°125)

-  Al Albani déclare ce hadith fabriqué dans Da’if al Jaami as_saghir (n°1005-1006).

En résumé, Abu Atikah est considéré comme faible, menteur, délaissé par les savants. Sa présence dans la chaîne de transmission fait que cette narration est considérée comme faible et les savants l’ont classé comme hadith fabriqué (mawdou’).

Ce même hadith, rapporté par un ensemble de narrateurs de confiance sans les mots « même jusqu’en Chine », est qualifié de hassan (Silsilah ad-Da’ifah 1/600 n°416). C’est donc celui-ci qu’il convient de citer.

Nombreux sont les Musulmans qui citent le hadith « Cherchez le savoir même jusqu’en Chine ». Bien que le sens soit juste, il ne faut pas l’utiliser car on ne peut accepter son attribution au Prophète saws.
Il existe un autre hadith proche au niveau du sens : « Cherchez le savoir du berceau à la tombe ». C’est également un hadith fabriqué.

Il faut bien comprendre la gravité d’attribuer au Prophète saws des propos qui ne sont pas les siens. Le hadith suivant le montre : « Que celui qui ment délibérément sur moi qu’il prenne sa place en enfer. » (Rapporté par Al Boukhari et Muslim)

Le sens de ces affirmations est juste. Le Coran et la sounnah comportent de nombreux encouragements à chercher le savoir à tout moment et dans tous les domaines bénéfiques, quelque soit l’âge de la personne. Il y a donc d’autres textes que l’on peut utiliser pour appuyer ce principe de rechercher le savoir.

Allah dit :

«  [...] Et dis : « Ô mon Seigneur, accroît mes connaissances ! »  »
Sourate 20, Taha, verset 114

Le Prophète saws a dit : « Quiconque cherche un moyen d’acquérir une science, Allah lui rendra facile son chemin au Paradis. » (Sahîh Mouslim, 2699)

Anas ibn Malik a rapporté que le Prophète saws a dit : « Chercher le savoir est une obligation pour tout Musulman. » (Sounan Ibn Mâjah/224)

Allah est plus savant.


 

Leila R.

 

http://www.aslim-taslam.net/article.php3?id_article=1038


TOUS DROITS RESERVES © 2001-2007 Aslim Taslam