Aslim Taslam

Famille

  N°1 Novembre 2000

 

Après l’école, le travail à la maison

 

Il est 16h30, la sonnerie retentit ; des classes, sortent les enfants d’une longue journée d’instruction : l’école est finie pour aujourd’hui. Finie ? Pas si sûr : même si depuis 1995 la loi stipule clairement que les enfants n’ont plus de devoirs à faire à la maison, il demeure que la majorité des enseignants continuent à en donner. Après huit heures d’apprentissage laborieux, il leur faudra trouver la force de travailler, et ce, des les premières années élémentaires.

 

Voici quelques conseils pour les y aider

1.Le Goûter

Souvent négligé, il est pourtant essentiel à vos enfants. Il leur permet de compléter leurs apports nutritionnels quotidiens (jusqu’à 20% de l’Apport Energétiques Journalier) et d’éviter le grignotage néfaste à leur organisme.

Et parce qu’ils ont besoin de faire le plein d’énergie, et qu’ils ont FAIM, celui-ci sera pris des le retour à la maison, et permettra un moment de détente avant la reprise du travail scolaire.

Privilégiez et variez les sources de calcium, de vitamines, de sucres rapides (pour l’énergie) : un laitage (yaourts, verre de lait, fromage), un fruit frais (ou jus de fruit selon la saison), et un produit céréalier (gâteaux, barres chocolatées).

Faites les boire suffisamment d’eau, pour qu’ils ne se déshydrate pas.

2.Organisation

Rien de tel qu’un environnement calme et sain pour travailler :

Réservez-leur une pièce, leur chambre par exemple, où ils trouveront un bureau et une chaise à leur taille ; Vous pouvez aussi aménager un coin dans le salon où tous les enfants se retrouveront pour faire leurs devoirs, mais veillez alors à ce que toute source de bruit soit éloignée d’eux.

Sur des étagères ou dans de petits meubles de rangement facilement accessibles, rassemblez livres, dictionnaires, pochettes, toute fourniture en rapport avec l’école et insistez pour qu’ils ne les utilisent qu’à cet effet, vous éviterez ainsi leur détérioration et leur rachat abusif.

Apprenez leur à ranger leur affaires de classe avec soin et vérifiez que tout le matériel nécessaire aux devoirs est disponible, en bon état.

Vous leur donnerez ainsi l’habitude du soin et de l’ordre.

3.Aide

N’attendez pas le soir venu et la fatigue qui s’accentue pour leur faire commencer leurs devoirs : après le goûter, c’est parfait.

-  Pour les plus petits, les leçons à faire sont systématiquement notées sur un cahier, ce qui simplifie la tâche des parents.

Il vous faut être entièrement à leur disposition et les suivre pas à pas en donnant intérêt à leur effort.

L’apprentissage et le perfectionnement de la lecture requièrent une implication quotidienne de votre part : il est important d’y participer pleinement ; il s’agit pour vos enfants de vérifier et de réviser leurs acquis.

-  Pour les plus avancés, n’hésitez pas, en cas de doute, à appeler un de leurs camarades de classe et vous assurez qu’ils n’ont pas oublié un exercice de mathématiques par exemple, ce qui serait leur préjudiciable de retour en classe.

Laissez-les dans la mesure du possible se débrouiller seuls mais soyez à leur disposition pour une quelconque explication, une question, un éclairage sur la nature du travail à fournir.

Dans tous les cas, contrôlez que tout soit fait correctement et insistez sur les notions de propreté et rigueur : un travail bien fait est aussi un travail que l’on a plaisir à lire.

Et dites-vous que votre contribution sera suivie de résultats : les devoirs, même s’ils paraissent fastidieux, constituent un excellent moyen de motiver les enfants à l’école.


 

Sorayia M.

 

http://www.aslim-taslam.net/article.php3?id_article=374


TOUS DROITS RESERVES © 2001-2007 Aslim Taslam