Aslim Taslam

 

N°1 Novembre 2000

Sommaire | Archives | Le mag

Actualités locales

Format texte pour l'impression
 

Palestine : L’entrée provocatrice Israélienne dans Al-Aqsa laisse plus de trente morts et des centaines de blessés.

 

C’est comme si Hitler avait visité une synagogue.Le boucher du massacre du Liban en 1982, Ariel Sharon, est entré dans la mosquée Al Aqsa, le troisième lieu saint de l’Islam, le 28 septembre. Il est entré avec des milliers de soldats Israéliens lourdement armés. Les Palestiniens, eux non armés, ont résisté à ça.C’était l’homme directement responsable du massacre de plus de 2700 Palestiniens. Il est aussi l’homme derrière l’invasion Israélienne du Liban en 1982 qui résulta en la mort d’environ 20000 Palestiniens et Libanais."Il est venu en amenant avec lui plus de forces Israélienne que quand il a occupé la mosquée Al Aqsa en 1967" a commenté Faisal Husseini membre de l’Organisation de Libération de la Palestine.Husseini était aussi parmi les centaines de Palestiniens blessés et battus pas la police Israélienne ce jour là, ainsi qu’un Imam qui dirigeait les prières à la mosquée Al Aqsa.Mais ceci n’est juste que la partie visible de l’Iceberg. Le jour sacré du vendredi dans la ville sacrée de Jérusalem, quand des milliers de Palestiniens venaient prier dans la troisième mosquée la plus sacrée au monde, les forces militaires et policières Israéliennes attendaient.Ils se sont emparés d’Al Aqsa, tirant avec de puissantes balles sur les fidèles, qui jetaient des pierres pour défendre la mosquée.A l’heure de la parution de cet article 200 Palestiniens sont morts, dont plusieurs dizaines d’enfants et des milliers de blessés. Un des incidents les plus honteux a entraîné la mort de Muhammad Al-Dura qui avait 12 ans. Il a été tué par un sniper Israélien alors que son père essayait de le protéger des balles. Un conducteur d’ambulance Palestinien qui a essayé de secourir Muhammad et son père a aussi été tué par le sniper Israélien.


 


 Archives Actualités locales

 


Sommaire | Archives | Le mag
TOUS DROITS RESERVES © 2001-2008 Aslim Taslam